Association pour le développement et l'échange des pratiques de Taijiquan (Tai Chi Chuan), Qi gong (Chi Gong), en Dordogne Périgord et en France.

Symbolisme

« La Grande Ourse » fait référence à la constellation du même nom.
Tournant autour du pôle, centre du Ciel selon la tradition polaire, la Grande Ourse indique successivement par son manche les quatre divisions du jour et les quatre saisons de l’année.
Appelée la Balance, puis le Boisseau dans la tradition chinoise, elle est ancrée dans l’antique symbolisme de l’Ours et du Sanglier et représente le séjour des Immortels, le Centre, l’Arche où est conservée la connaissance traditionnelle.

Sseu Ma Ts’ien :
« Le Boisseau est le char du Souverain
il se meut au centre
il gouverne les quatre orients
il sépare le yin et le yang
il détermine les quatre saisons
il équilibre les cinq éléments
il fait évoluer les divisions du temps et les degrés de l’espace »

 

Le Traité de la Fleur d’Or dit que le timon du Grand Chariot (autre appellation de la constellation) fait tourner la manifestation toute entière autour de son centre, l’étoile polaire, originellement l’étoile extrême de la Grande Ourse. Celle-ci est le T’ien Ki, le faîte du Ciel, la demeure du T’ai yi, le Suprême Un.
Située à l’aplomb de la tête de l’Homme, elle le met en résonance avec l’axe du Monde.

« Le seigneur T’ai Yi tient dans sa main gauche le manche des sept étoiles du Boisseau, et dans sa main droite le premier filet de la constellation boréale » (c’est à dire l’étoile polaire)
Il est à noter que dans les légendes celtiques, la Grande Ourse se nommait « le Chariot d’Arthur » , que dans l’Apocalypse , le Christ tient dans sa main les sept étoiles et que selon la tradition hindoue, la Grande Ourse (Sapta Riksha) est la demeure des 7 Rishi, symboles de la sagesse et de la tradition primordiale.

La Grande Ourse est utilisée comme support méditatif pour « garder l’Un ».
En diverses cérémonies, l’appel à T’ai Yi est fait grâce à un étendard représentant les 7 étoiles. Les 7 étoiles correspondent aux 7 ouvertures du corps. Le Cœur est considéré comme la Grande Ourse du corps humain. Celui qui parvient au centre parvient à l’immortalité : la coutume chinoise fait figurer les 7 étoiles sur les cercueils.

Le nom de l’association fait parallèlement référence à une posture de Tai chi chuan dénommée « Les sept étoiles » qui est une allusion directe à la Grande Ourse, ainsi qu’à une posture du Tai chi jian dénommée « les étoiles de la Grande Ourse », succédant à celle où « l’Immortel montre le chemin »

« Sept étoiles dans la nuit
Font la ronde, font la ronde,
Sept étoiles dans la nuit
Font la ronde
Autour du puits. »

JJS

Parcours initiatique Poème de Wei Boyang La Grande Ourse dans les doigts